Un métier d’avenir mais pas assez de profils sur le marché du travail.

 

 

L’industrie numérique manque de développeurs, l’appellation correcte du métier de codeur qui ne résume pas celui-ci à simplement produire des lignes de code, comme nous le fait remarquer Gaëtan, qui recherche lui-même 250 développeurs. En tout, 16.000 postes seraient à pourvoir en Belgique selon Agoria, la fédération des entreprises technologiques. « Toutes les entreprises, et pas que les privées, aussi le secteur des soins de santé et le secteur public, nous disent qu’on manque de compétences, qu’on manque de gens. Pas nécessairement pour faire de la recherche et développement, pas nécessairement des profils très élevés, mais des gens qui vont utiliser ces données au quotidien et vont interpréter ces données », explique Didier Ongena, le directeur général de Microsoft Belgique et Luxembourg.

Pour répondre à ce manque, une école d’intelligence artificielle créée par des entreprises privées vient de s’ouvrir dans les locaux de BeCode Brussels. Elle dispensera le mois prochain une formation gratuite de 10 mois.

Akbar Nzeyimana fera partie des premiers élèves. Pourquoi avoir choisi cette voie? « Le secteur reste novice donc il y a encore beaucoup de possibilités d’emploi dans le secteur. »

S’il ne faut pas avoir de diplôme spécifique pour s’inscrire, « il faudra avoir au moins une légère base en statistiques et bien sûr en code. Savoir ce que c’est que la programmation. Au moins avoir programmé 2-3 petites choses. Et par programmé, c’est juste des lignes de code, des conditions, savoir faire des calculs, des additions, des divisions, des choses comme cela », note Valerian Thomas, formateur web.

20 étudiants sont déjà inscrits. À terme, au moins 5 écoles de ce type devraient voir le jour en Belgique.

 

Article de : RTL.BE

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *